in

Le Devenu de Kym Sasorith L’Histoire Caché

Qu Est Devenu Kym Sasorith

 

le destin tragique de Sirima Wiratunga. Une production touchante sur sa carrière, qui rappelle notamment l’existence de son fils. et qu est devenu kym sasorith ?

les ailes de sirima ont été arrachées en plein vol. A 23h25, France 3 diffuse ce mercredi 11 août un documentaire consacré à la chanteuse Sirima Wiratunga. Intitulée Elle s’appelait Sirima, cette production a été réalisée par Pascale Thirode, qui revient sur le parcours de cette artiste au destin tragique. Le réalisateur évoque ainsi la collaboration de Sirima Wiratunga avec Jean-Jacques Goldman sur la chanson Le bas en 1987 dans l’album Entre gris clair et gris foncé. Elle raconte également aux spectateurs que celle-ci avait donné naissance à un fils, prénommé Kym, issu de sa relation avec l’homme qui a mis fin à ses jours en 1989.

Quelques jours avant sa mort, Sirima Wiratunga a sorti l’album A Part of Me dans lequel elle consacrait un moment à son fils dans une chanson portant son prénom, mais évoquait aussi la violence qu’exerçait sur elle sa compagne, Kahatra Sasorith. Très jalouse et possessive, la musicienne laotienne, qu’elle a rencontrée lors d’une prestation dans un restaurant, n’a pas supporté d’apprendre que la chanteuse voulait rompre avec lui et l’a tuée de plusieurs coups de couteau dans la nuit du 6 au 7 décembre 1989. , à Paris. Cette tragédie a fait sensation, et a particulièrement bouleversé Jean-Jacques Goldman.

9 ans de prison et une expulsion du territoire
Pour ce féminicide, Kahatra Sasorith a été condamnée en 1992 à 9 ans de prison et a été incarcérée à Melun. Quatre ans plus tard, le musicien est expulsé du territoire français. Devant le tribunal, il s’est défendu en affirmant que Sirima Wiratunga avait l’intention de l’attaquer avec l’arme du crime. « On n’a pas entendu en cour d’assises la version de l’accusé qui a visiblement fait passer une sorte de responsabilité sur la victime qu’il a créée », a reconnu son avocat, rapporte TV-Loisirs. Quant à Sirima Wiratunga, ses cendres reposent dans le canal Sain-Martin, non loin de l’appartement dans lequel son compagnon s’est suicidé. Elle avait 25 ans à l’époque et avait toute une carrière à construire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Pourquoi Contrôle-T-On Fréquemment La Composition De L'air

Pourquoi Contrôle-T-On Fréquemment La Composition De L’air